Les notes d'Ailothaen

Le RSS, c'est quoi, et comment ça marche ?

⋅ Commentaires fermés

Si vous avez déjà parcouru des blogs ou des sites d'information (ou, plus généralement, des sites qui proposent souvent du nouveau contenu), vous avez peut-être entendu plusieurs fois parler des flux RSS. Souvent, on vous dit que c'est pour rester à l'écoute du site ou pour le suivre, mais vous n'avez jamais compris précisément ce que c'était, et encore moins comment on s'en sert.

Voilà donc un article explicatif :)

Quand on oubliait de regarder un site intéressant...

Le RSS, qui veut dire « Really Simple Syndication » (on trouve parfois aussi « Rich Site Summary ») est un moyen de communication standardisé, qui a été inventé en 1999 (il a ensuite bénéficié de plusieurs mises à jour les années suivantes) : il s'agit donc d'un moyen ancien qui a fait ses preuves. Il a été inventé pour répondre à la problématique suivante : comment tenir mes lecteurs au courant des dernières publications sur mon site/blog ?
En effet, il faut se rappeler qu'à cette époque-là, le Web était beaucoup moins fréquenté, et il était plus complexe d'arriver à faire parler de soi (les réseaux sociaux et même la publicité en général étaient encore loin d'être là).
Ce qui arrivait souvent, c'est que dès que quelqu'un voyait quelque chose d'intéressant sur un blog, il le mettait en favoris, mais ne pensait pas toujours à revenir sur le site. Du coup, il pouvait passer à côté d'un nouvel article très intéressant, ou alors ne le voir que quelques semaines ou mois plus tard, lorsqu'il cliquera au hasard sur l'icone de ses favoris par curiosité.

... Et je suis sûr que cela vous est déjà arrivé 😇

L'objectif du RSS est donc, pour les webmasters, de tenir leurs utilisateurs et lecteurs au courant du nouveau contenu de leur site ou blog, et pour les utilisateurs, de ne pas passer à côté de quelque chose d'intéressant, voire de ne pas oublier le site.

Et concrètement, ça ressemble à quoi ?

Comme je l'ai dit plus haut, le RSS n'est pas un site ni un service, mais un moyen de communication standardisé, au même titre que les mails par exemple. (À noter qu'il existe également les flux Atom, dont le format est légèrement différent mais qui fonctionnent exactement sur le même principe : cet article s'applique donc sans problème aux flux Atom).

Concrètement, un flux RSS est un fichier qui va se trouver quelque part sur le site Internet, qui va résumer la date et le contenu de tout ce que l'administrateur du site veut partager. Le fichier est écrit en XML, ce qui ressemble à ça :




Les notes d'Ailothaen
http://system42.fr/ fr
Ailothaen

Changer les icônes de 7zip
20170708115506-article
Sat, 08 Jul 2017 12:30:00 +0200 http://system42.fr/?d=2017/07/08/11/55/06-changer-les-icones-de-7zip 7zip est un excellent logiciel pour les fichiers compressés (...)


Les raccourcis dans Firefox
20170624150000-article
Sat, 24 Jun 2017 15:00:00 +0200 http://system42.fr/?d=2017/06/24/15/00/00-les-raccourcis-dans-firefox Dans la plupart des navigateurs, aujourd'hui, la barre d'adresse (...)



(oui, c'est le flux de mon blog ! J'ai un peu modifié le flux d'origine pour que ce soit plus lisible)

Ce fichier est ensuite censé être lu dans un agrégateur, c'est-à-dire un lecteur RSS qui propose une interface pour lire et gérer ses différents abonnements. À intervalles réguliers, l'agrégateur va faire une requête sur l'URL correspondant au fichier pour savoir s'il a été modifié (et donc s'il y a du nouveau contenu), et si c'est le cas, affiche le nouveau contenu dans son interface et notifie la plupart du temps l'utilisateur. En fait, c'est un peu comme les newsletters par mail !
On trouve des agrégateurs sous toutes les formes : en tant que logiciel, mais aussi en tant que service Web, et même en application mobile.

Par exemple, voilà à quoi ressemble un flux RSS sous QuiteRSS :

(Il s'agit du flux du site de la Team Cherry, le studio de développement indépendant qui a réalisé le jeu Hollow Knight (un jeu juste excellent au passage, même si Ori and the Blind Forest est mieux :p ).)

Un moyen de communication dépassé ?

Aujourd'hui, la situation a changé depuis 1999. Les flux RSS sont clairement moins populaires qu'avant, et certains sites ne les implémentent pas (mais il restent tout de même nombreux, notamment grâce à Wordpress qui en implémente un par défaut).
En effet, quand on voit l'importance qu'on pris les réseaux sociaux aujourd'hui, on pourrait se dire que les flux RSS sont dépassés. Presque tout le monde est inscrit sur Facebook ou Twitter, et la communication des sites Internet sur ces réseaux est maintenant primordiale s'il veulent se faire connaître et tenir leurs utilisateurs au courant de ce qu'ils postent.

Cependant, si les réseaux sociaux peuvent être plus pratiques à utiliser du point de vue du lecteur (c'est quand même mieux de tout avoir à un seul endroit), les flux RSS ont toujours plusieurs avantages selon moi :

Bien sûr, je ne dis pas que les réseaux sociaux sont le mal absolu : ils ont aussi des trucs que le RSS n'a pas. Les réseaux sociaux servent aussi à faire parler de son site et d'avoir une communauté (c'est d'ailleurs tout le travail des community managers), là où c'est impossible avec le RSS car, bah... cela n'est pas son objectif !

L'idéal, pour un site d'actualité qui veut être populaire, est donc d'avoir un flux RSS sur son site ET d'être présent sur les réseaux sociaux. Mais, même si le RSS n'est utilisé que par peu de personnes, cela ne coûte rien d'en mettre un sur son site... pour les avantages que j'ai cités.

Comment on s'en sert ?

Si l'on veut s'inscrire à un flux RSS, il faut tout d'abord récupérer le lien allant vers ce flux. Et c'est là que cela peut se compliquer un peu...

Certains sites ont un lien ou un bouton « RSS » dans le menu latéral ou dans le bas de la page, qui permet de le copier-coller. Mais parfois, le flux RSS est bien inscrit dans la page, mais n'apparaît pas dessus (car l'administrateur a oublié ou n'avait pas envie de le rajouter).

Si le flux RSS est inscrit dans la page, il apparaît dans le <head> du code source HTML, sous cette forme :



Il existe des extensions navigateur (Firefox, Chrome) pour récupérer automatiquement le lien. Sous Firefox, il existe même un bouton RSS natif (qu'il faut activer en personnalisant l'interface), mais je ne recommande pas son utilisation car il ne permet pas d'obtenir facilement le lien.
Sinon, il existe toujours la solution... de parcourir le code source !

Une fois qu'on a réussi à obtenir le lien, il faut l'ajouter dans notre agrégateur. J'utilise personnellement QuiteRSS, qui est un logiciel que je trouve à la fois léger et très personnalisable ; mais si vous préférez un service web ou une application mobile (pour avoir la même chose sur tous vos appareils), j'ai entendu du bien de Feedly.

On ajoute donc un nouveau site...

... et voilà ! Le site a été ajouté à mon agrégateur.
J'aurai désormais une notification dans ma barre des tâches dès que quelque chose sera posté sur ce site. 😎
À savoir également qu'avec un agrégateur, on peut généralement lire le contenu directement dessus, ce qui peut être intéressant dans le cas où vous êtes abonné à beaucoup de sites d'actualité : on a tout à un seul endroit plutôt que d'aller sur tous les sites, ce qui peut être un gain de temps non négligeable.

Commentaires fermés

Ajouter un commentaire

Les commentaires sont fermés pour cet article